Retour en haut

Accueil

Actu

Agenda

A-MARES

Contexte spécial… Édition spéciale… "CUBA HOY !… Terres de Rencontres" Le Samedi 30 Janvier à l'Espace Job, à 21h

Agenda

El Gaucho des étoiles… Autour de la poésie du Cosmos

Alain Blanchard et Jorge Saraniche, sont invités à participer aux Palabrasives, le dimanche 20 septembre à 16h; au Domaine du Chapitre à Villeneuve-lès-Maguelone

Agenda

LES GRANDS CRÉATEURS ET INTERPRÈTES DE LA MUSIQUE POPULAIRE ARGENTINE

MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2020 À 20:00 Le Caveau de Sol y Sombra - 25 Boulevard Pierre Paul Riquet, Toulouse

Agenda

Nuit de la lecture

Samedi 18 janvier - 20h30 Médiathèque La Passerelle - 41 rue Nationale 78710 Rosny-sur-Seine, Île-de-France

Agenda

LES GRANDS CRÉATEURS ET INTERPRÈTES DE LA MUSIQUE POPULAIRE ARGENTINE

Mercredi 11 décembre - 19h30 Le Caveau de Sol y Sombra - 25 Boulevard Pierre Paul Riquet, Toulouse

Agenda

Virée argentine

Samedi 23 novembre à 18h La Palud sur Verdon Dimanche 24 novembre à 15h salle polyvalente Annot

Photos

LES GRANDS INTERPRÈTES

Les Poètes et nous

Tango y más, Storía de fusión

La Racine de l’Ombu

Empecé mi vida en el fondo. Después del patio.
En el « atelier » del Bicho, mi viejo. Que mientras pintaba y escribía, la incansable Ambassador, clavada en la frecuencia tango,
sonaba.

Llegó el invierno a la Argentina y empecé a andar. Camino mundos lejanos, pero siempre estoy allá. Le puse voz a un tango, pidiéndole permiso a la guitarra de mi hermano Sergio y a la de Vidal, un maestro.

No importa si es en casa o en una gran escena. Si estoy dentro o fuera. Si lo hago bien o me olvido una letra.
De todas maneras, sigo.
Cantando.

J’ai commencé ma vie tout au fond. Tout au fond de la cour. Dans l’atelier de « Bicho » mon père. Pendant qu’il peignait ou écrivait, résonnait l’infatigable « Ambassadeur » réglé sur la fréquence du tango.

Arriva l’hiver en Argentine et j’ai commencé à marcher, à parcourir des mondes lointains mais je suis toujours là-bas. J’ai donné ma voix au tango après avoir demandé la permission à la guitare de mon frère Sergio et aussi à celle de Vidal, un maître.

Peu importe si c’est chez moi ou sur une grande scène, si je suis dedans ou dehors, si c’est bien fait ou si j’oublie un mot. De toute façons, je continue.
Je continue à chanter.

Vidéos

Silencio5 min 23s

Contact

    © Paula Bearzotti